À quelle température servir le vin ?

test

Publié le : 18/03/2018 20:19:42
Catégories : Degustations Rss feed , Vin et Portugal Rss feed

À quelle température servir le vin ?

On vous dit tout ! Pas besoin d’être un expert pour profiter au mieux de vos vins et les servir à la température idéale. Suivre les conseils de cet article, c’est offrir les meilleures conditions de dégustations à votre breuvage.

Trop souvent, on sert des vins à mauvaise température, que ce soit à domicile ou au restaurant, ce qui nuit à sa qualité et à l’appréciation de son goût. Boire un rouge frais par exemple… car exposé à un endroit à trop basse température. Il faut savoir que cela empêche les arômes de bien s’exprimer. A contrario avec des trop hautes températures, l’alcool étouffe les arômes et le vin paraît déséquilibré. Également, un bon vin ou un vin âgé pourra mieux supporter un écart de température qu’un vin plus simple, qui devra être bu « à point ».

Finalement, si vous ne buvez pas votre vin à la bonne température, c’est comme si vous goutiez une autre bouteille !

Conseils

Attention au choc de température. Le seau à glace par exemple, est idéal pour garder une bouteille à bonne température pendant le repas, mais il convient que celle ci ait été dans un environnement relativement frais avant (frigo par exemple). Même précaution pour le collier de bouteille réfrigéré, pratique et très efficace pour faire baisser la température d’un vin. 

Une fois dans le verre, le vin peut monter en température (bien sur cela dépend de l’espace environnant) en quelques minutes. Il est possible d’utiliser aussi un collier isolant autour de la bouteille, pour ralentir son réchauffement.

De manière générale, il convient d’éviter les variations trop brusques de températures, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Ne jamais mettre votre vin proche d’un radiateur : il est préférable, pour le faire monter un peu en température, de le mettre dans un seau avec de l’eau un peu chaude. Mettre le vin en carafe peut aussi aider à la montée de la température.

Les vins rouges

Plus un vin est tannique, pour il faudra élever la température de dégustation et que celle ci soit la plus précise possible. Une température trop basse vient casser les arômes, et les rétracter. Il n’y a pas de vin rouge digne d’intérêt qui puisse être servi en dessous de 14°, quelque soit la région ou l’appellation.

Attention tout de même à ne pas servir un vin au delà de 19°/20°, trop chaud pour la dégustation.

Un bon vin rouge mérite le plus couramment d’être dégusté aux alentours de 16°/17°, après avoir profité d’une ouverture plusieurs heures avant.

Certains vins, pour exprimer leur fruit, leur finesse ou leur élégance, peuvent necessiter d’un environnement un peu plus frais, vers 15-16°. C’est aussi le cas pour les vins rouges qui sont riches en alcool par exemple.

Les vins blancs

Comme les vins rouges, il s’agit d’adapter la température au caractère expressif du vin, de ses arômes et de son taux d’alcool.

Les vins blancs secs, avec un peu d’acidité, seront préférés avec une température assez fraiche, environ 9°/11°. C’est le cas par exemple pour le Vinho Verde, très rafraichissant et relativement léger, et idéalement servi entre 8° et 10°. 

Les beaux vins blancs, plus riches, pourront s’apprécier jusqu’à 14°. C’est le cas aussi pour les vins plus généreux et charnus, qui ne s’apprécieront qu’à partir de 11°, là où leurs arômes peuvent s’exprimer dans de bonnes conditions.

Les bouteilles peuvent être laissées dans le frigo, puis les sortir plus ou moins de temps avant la dégustation, afin que le vin remonte en température et atteigne celle souhaitée.

Les vins doux naturels

Ceux ci ont une capacité de garde presque indéfinie. Sur vinhos.fr, vous trouverez différents types de vins doux naturels du Portugal : le Porto, le Madère et le Moscatel.

Leur vinification se fait par mutage, c’est à dire que la fermentation alcoolique a été stoppée par mutage à l’alcool, raison pour laquelle ils sont particulièrement sucrés et riches en alcool.

Les vins doux naturels ne sont pas à servir froid, hormis le Porto blanc, qui peut être dégusté à 10°. Les autres types de Porto sont à boire à la température de la pièce (aux alentours de 18°).

Concernant le Madère, cela dépend du degré de sucre, de l’âge, du cépage, mais généralement, cela tourne autour de 14° pour les vins jeunes et jusqu’à 16° pour les vins vieux, plus complexes.

Quant au Moscatel, il doit être conservé au frais et bu autour de 12°.

Attention, même si ce type de vin se conserve très longtemps, il ne faut pas l’oublier dans la cave une fois ouvert : il vous faudra le boire dans les quelques jours qui suivent.

Partager cet article

Ajouter un commentaire

 (avec http://)